♪♫♬ Concert église Kamata : les compositeurs bretons à l’honneur ♬♫♪


Le groupe An Dud Nevez a participé également à un concert de musique classique exceptionnel, reprenant les compositions des Bretons Guy Ropartz, Jean Langlais ou encore Jean-Odeo Demar. La Québécoise bretonnante Claude Nadeau (orgue), Daniel Dupitier (bombarde) et Serj Plénier (chanteur baryton) ont  été ainsi vivement applaudis dans une église presque entièrement remplie avec un auditoire largement japonais.

La prestation se déroulait dans l’église protestante de Kamata, localisée dans la banlieue tokyoïte.

LE PROGRAMME

· Mont davedoc’h (psaume 83)
psaume chanté en breton sur la mélodie bien connue de « Amazing grace »

· Larirenn dans le IVe mode
danse traditionnelle du pays vannetais, à la bombarde accompagnée par l’orgue

· A-hed an noz (cantique sur un air gallois)
cantique méditatif breton, « au-travers de la nuit, je te cherche Seigneur » sur un air Gallois, poème en breton de Yan-Bêr Kalloc’h (poète vannetais)

· Jean-Odéo de Mars : Deuxième suite en sol mineur (1735) Prélude – allemande – courante – sarabande – gigue, compositeur breton baroque du 18e siècle

· Ni ho salud (cantique breton à la vierge)

· 2 Noëls ligériens, cantique de Noël du pays nantais, sonnée à la veuze. « Seigneur, protège nos vignes »…

· Klemmou eun den iaouank maro e vestrez (gwerz), complainte d’un jeune homme ayant perdu sa fiancée

· Joseph-Guy Ropartz : « Au pied de l’autel » : I – IV – VII, pièces pour orgue du 19e siècle par un compositeur breton

· « Al Leanez » (la religieuse), à la manière des lieder de Schubert, un poème nous narre l’histoire d’une religieuse qui écouduit son fiancé pour entrer au couvent

· Kantig ar Baradoz (cantique du paradis), l’un des cantiques bretons les plus connus

·Jean Langlais : Ar Baradoz ( Huit chants de Bretagne, 1975), composition de ce célèbre organiste et compositeur breton ayant pour thème ce cantique

· Kantig Sant Erwan (cantique à St Yves, patron de la Bretagne),un peu l’hymne breton parmi tous, le cantique le plus célèbre

LES MUSICIENS

Après s’être consacré au chant traditionnel breton, Serj Plénier étudie la technique vocale avec Elizabeth Muller, Ugo Ugaro et Marie-Henriette Dejean. Il obtiendra, en 1996, le 1er prix à l’unanimité lors du concours d’art lyrique du Val-de-Marne. A la scène, Serj Plénier a chanté le rôle de Zuniga dans Carmen, celui du sacristain de Tosca, du Bailli de Werther, de Maître Ramon de Mireille et enfin les quatre diables des Contes d’Hoffmann, sans oublier de nombreux concerts. Il a été soliste dans l’oratorio Le Messie de Handel sous la direction de Claude Nadeau, avec qui il se produit régulièrement. Professeur de langue bretonne, il a étudié le répertoire des feuilles volantes et a réalisé du collectage.

Daniel Dupitier est issu d’une famille de musiciens, dans laquelle il a été initié à la veuze. Il a remporté des prix aux Concours de sonneurs de Châteaubriant et de Monterfil. Fondateur du Bagad de Marseille, il sonne en couple à la veuze mod kozh non tempérée avec Claude Nadeau sous le nom de An Dud Nevez. Avec cette formation, il se produit régulièrement partout en France en musique bretonne comme en musique médiévale, tant en fest-noz, en concert ou en reconstitution historique. Il a aussi participé en 2003 à une tournée en Chine où il a animé la Semaine de la Culture Bretonne à Pékin et Shanghaï avec Claude Nadeau et Serj Plénier, et s’est produit avec An Dud Nevez en animation lors de la Nuit Celtique 2003 au Stade de France ainsi que, en janvier 2005, sur la scène mythique du Bataclan à Paris.

Claude Nadeau détient un Premier Prix de clavecin d’un conservatoire national français, obtenu en 1999 dans la classe de Joël Pontet, ainsi qu’un diplôme en musique ancienne de l’Université McGill à Montréal, pour lequel elle a obtenu en 1998 la note « A » au clavecin, à l’unanimité du jury. Septième génération de musiciens d’église dans sa famille originaire du Québec, elle se fait régulièrement entendre tant au clavecin qu’à l’orgue, ou encore comme chef particulièrement appréciée pour son travail avec les voix. Elle a dirigé le choeur de Radio-France Outremer de 2003 à 2004. Bien connue des milieux bretons comme fondatrice de l’école Diwan de Paris, Claude Nadeau est également l’une des interprètes les plus en demande de la jeune génération de musique ancienne, et vient de faire ses débuts en tant que soliste au clavecin à l’Opéra National de Paris.

Une réflexion sur “♪♫♬ Concert église Kamata : les compositeurs bretons à l’honneur ♬♫♪

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s