Mon année du Tigre au Japon : un livre pour enfant entre Japon et Bretagne


L’association Bretons du Japon est ravie de vous présenter le  nouvel album pour enfant «  Mon année du Tigre au Japon  » , né d’une collaboration entre l’auteure Sylvie Servan-Schreiber et l’illustratrice Anne daniel. Amie du bretonnant et japonisant Alain Kervern, Sylvie vit  aujourd’hui en Bretagne, dans les Côtes d’Armor avec son mari, universitaire spécialiste de l’Asie du Sud-est. Cet album se décline naturellement en langue bretonne. De passage à Tokyo ce mois de janvier, notamment pour rencontrer ses deux petites filles (les héroïnes de l’histoire !), elle nous fera prochainement le plaisir d’une interview.

« Mon année du Tigre au Japon » est le troisième album pour enfants de Sylvie Servan-Schreiber, après l’Année du Coq et l’Année du Singe. Auteure de trois livres sur l’adoption, et d’un roman, Bagh Bazar – le Bazar du Tigre !- elle a également traduit de nombreux ouvrages, ses deux préférés sont Une Odeur de Gingembre de Oswald Wynd et La Forteresse assiégée, de Qian Zhongshu.

Dans la tribu des Servan-Schreiber, tout le monde écrit, ou presque, mais peu s’adressent aux enfants, à part Catherine, sœur de Sylvie, qui illustre des albums et fait des collages. Normal ! Leur grand-mère, Isabelle Georges Schreiber, écrivait déjà pour les enfants dans les années 30 et leur mère, Elizabeth Servan-Schreiber a traduit et adapté de nombreux livres d’enfants.

Le livre « Mon année du Tigre au Japon »

2010 sera l’année du tigre en Asie

Avec cet album, l’enfant fait connaissance avec les douze animaux du zodiaque chinois et découvre avec Alice et Manon, deux petites Françaises qui vivent à Tokyo, les coutumes du Nouvel An au Japon. Comme elles, il pourra écrire un haïku ou préparer des œufs de tigresse…

Mais au fait ça existe, les œufs de tigresse ?

La collection l’Arbre à cœurs s’étoffe : après L’année du Coq et L’année du Singe, illustrés par Ye Xin, la ronde des animaux du zodiaque chinois reprend avec Mon année du tigre au Japon, et emmène les enfants visiter, au moment du nouvel an, un pays asiatique différent chaque année:

Chaque album comporte une histoire, une carte, une recette, une fiche animal (+ une fiche Haïku pour le titre Tigre) et la ronde des animaux du zodiaque Et toi, de quel signe es-tu ? permet au petit lecteur de connaître son signe.

Cible : Enfants 6-9 ans (premières lectures)

Lecture et ateliers en classe, niveau CP CE1 CE2

Sur le même principe se préparent Mon année du Lapin en Corée, Mon année du Dragon en Chine, Mon année du serpent au Vietnam.

L’auteure: Sylvie Servan-Schreiber, Ecrivain, traductrice et scénariste de dessins animés, sinologue de formation, a publié 3 ouvrages sur l’adoption et un roman. L’Asie est au cœur de tous ses livres. Mon année du Tigre au Japon est son troisième album jeunesse.

L’illustratrice: Anne Daniel, Graphiste et directrice artistique depuis 8 ans, se lance avec succès dans l’illustration pour enfants !

Sylvie Servan–Schreiber

Sylvie Servan–Schreiber a étudié le chinois et l’anthropologie, beaucoup voyagé en Asie, vécu au Népal et s’intéresse beaucoup aux langues. Ces temps-ci, elle s’initie au breton et au japonais. Normal ! Elle passe le tiers de son temps dans les Côtes d’Armor en Bretagne et se rend volontiers au Japon, surtout à Tokyo, où vivent ses petites filles, Alice et Manon, les héroïnes de « Mon année du Tigre au Japon ». Elle prépare aussi un roman dont l’action se situe en partie à Yokohama.

Sylvie Servan-Schreiber a 60 ans, elle est née l’année du Buffle. Elle est mariée à Alain Forest, historien, universitaire et spécialiste de l’Asie du Sud-est.

DEDICACE DU LIVRE A PARIS LE 3 FEVRIER 2010

L’OUVRAGE SE DECLINE EN LANGUE BRETONNE

Mon année du Tigre au Japon / Ma Bloavezh Tigr e Japan

Sylvie Servan-Schreiber ne doit pas seulement le Servan de son patronyme à Saint-Servan, elle partage depuis quelques années son temps entre la région parisienne et les Côtes d’Armor en Bretagne, l’Argoat plus précisément où avec son mari, Alain Forest, elle a restauré une vieille demeure en pierres. Rapidement adoptés par Plésidy, ils participent à la vie de la municipalité. En 2005, le Collège Diwan de Plésidy a ainsi accueilli un atelier sur le thème de l’année du coq, pour la sortie de l’album de Sylvie, à l’initiative de Gireg Konan. C’est donc tout naturellement à Gireg et Marivon qu’il a été demandé de faire la traduction en breton de Mon année du Tigre au Japon : Ma bloavezh Tigr e Japan.

Cette publication en breton sera la première pour Sylvie Servan-Schreiber, qui en est ravie pour trois raisons : d’abord en témoignage de son intérêt profond pour la langue et la culture d’un lieu où elle se plaît tant, ensuite parce que dans une famille si médiatique où tout le monde écrit (Schreiber ne veut-il pas dire écrivain en allemand ?) elle est la première à avoir un ouvrage traduit en breton et en est particulièrement fière, et enfin, parce que cela lui permet de conjuguer son amour de l’Asie et de la Bretagne et de contribuer à la notoriété des Côtes d’Armor, avec le soutien amical de ZhongBreizh, l’association des Bretons en Chine comme de l’association des Bretons du Japon !

Marivon Konan-Gwilhouz zo ganet e Lannuon e 1955. Mamm teir flac’h, ha renerezh un embregerezh liorzherezh eo. Desket he deus brezhoneg er gêr, gant he fried hag er skol-veur. Komzet e vez brezhoneg er gêr hag etre ar priedoù. Savet eo bet hag o chom emañ e Perroz-Gireg, Bro-Dreger.

Maryvonne Connan-Le Guilloux est née à Lannion en 1955. Elle est mère de trois filles, ainsi que chef d’une entreprise de paysage. Elle a appris le breton à la maison, avec son époux et à l’université. Le breton est la langue parlée à la maison. Elle a grandi et vit aujourd’hui encore à Perros-Guirec.

Gireg Konan zo ganet e 1951 e Lannuon daoust d’e familh bezañ eus Perroz. Kelenner eo war ar brezhoneg hag ar saozneg e Skolaj Diwan Bro-Dreger e Plijidi. Savet eo bet e brezhoneg er gêr gant e dud er C’hebek. Eno e voe geologour ha goude kelenner war ar skiantoù. Pa ’z eo deuet en-dro goude bezañ bet pemp bloaz warn-ugent eno, eo deuet da vezañ liorzhour ha goude un toullad bloavezhioù, kelenner adarre. Da heul-se, en deus lakaet e anv e Skol-Veur Roazhon 2 ha tapet e aotreegezh war ar brezhoneg.

Guirec Connan est né à Lannion, d’une famille perrosienne, en 1951. Il est professeur de breton et d’anglais au Collège Diwan Bro-Dreger de Plésidy. Il a été élevé en breton par ses parents au Québec. Là-bas il exerce la profession de géologue puis de professeur de sciences. Revenu en Bretagne après vingt-cinq ans, il se met au jardinage et un peu plus tard à l’enseignement. C’est suite à cela qu’il étudie le breton à l’Université de Rennes 2 où il obtient la licence de langue bretonne.

Source : Ouest-France, 15 janvvier 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s