Séisme Japon – 地震


Un séisme de magnitude 8,9 a touché le Nord Est du Japon ce vendredi 11 Mars vers 14h45 entrainant des pertes humaines importantes et des dégâts considérables.

Plusieurs Tsunamis ont ravagé la côte pacifique du Honshu et en particulier dans la région de Sendai, ville jumelée avec Rennes.

Le séisme a été ressenti fortement jusqu’à Tokyo où résident de nombreux membres de notre association.

Les communications téléphoniques au Japon sont encore très difficiles.

Bretons du Japon ouvre une page spécial et son forum a ceux qui souhaite exprimer leur soutient pour les victimes de la catastrophe.

Nos pensées à l’heure actuelle vont à toutes les victimes ainsi qu’à leurs proches.

14 réflexions sur “Séisme Japon – 地震

  1. Concernant nos compatriotes, notamment ceux présents dans le Tohoku, merci de vous mettre en contact rapidement avec l’Ambassade de France
    urgence.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr

    De plus la Cellule de crise (CDC) du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes a mis en place un Quart-Veille au :

    +33 (0)1 53 59 11 00

    Merci de faire circuler ce numéro.

    Les portables français vers des portables japonais fonctionnent normalement.

  2. je recherche une amie de sendai dont je n’ai plus de nouvelles, il s’agit de Sachiko KAIYAMA

  3. Chers amis,

    J’exprime toute ma solidarité avec nos amis de l’Association des Bretons du Japon. Mes pensées vont à celles et à ceux qui vivent dans l’inquiétude et dont la vie quotidienne est peut-être bouleversée.

    Grâce à la presse, nous avons des nouvelles assez rassurantes de Jean-Philippe Audren. Les Japonais ont une aptitude extraordinaire à se relever des coups du sort. Espérons que leur esprit collectif les aidera à passer cette épreuve.

    Nous avons, nous aussi, cette force du collectif qui nous relie à travers le monde.

    Dalc’homp mad atao !

    Anne-Marie Kervern
    Adjointe au Maire de Brest

  4. Bonjour à tous les Bretons du Japon,

    Les membres de Mouezh Breizh e Korsika vous soutiennent en souhaitant que vous ayez été épargnés par cette tragédie. Les Bretons sont forts et votre terre d’accueil aura maintenant encore plus besoin de vous pour une reconstruction matérielle et surtout affective.

    Ken ur c’hentan d’an holl.

    mouezh breizh

  5. Sonjal a reomp e Bretoned bro Japan, met ivez d’an holl Japaniz, evito da gaout spi en dazont en ho bro adsavet.
    Nous pensons aux membres de bretons du Japon, mais aussi à tous les Japonais pour qu’ils gardent espoir de vivre dans leur pays relevé.

  6. Ce lundi soir , les autorités japonaises ont précisé dans leur point presse de 21.45 qu’il n’y avait pas, à l’heure actuelle, de processus de fusion dans les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima.Cependant les techniciens de la centrale ont procédé de nouveau pendant la journée à des relâchements de vapeur légèrement radioactives, afin d’évacuer la pression dans les réacteurs endommagés.

    L’état des radiations sur tout le territoire japonais peut être consulté à l’adresse suivante : http://www.bousai.ne.jp/eng/

  7. Séisme et tsunami au Japon

    La Ville de Rennes et les associations se mobilisent pour aider Sendaï

    A la suite des catastrophes qui ont frappé le Japon vendredi 11 mars 2011, et en particulier Sendaï, sa jumelle depuis 1967, la Ville de Rennes, en lien étroit avec le Comité de jumelage Rennes-Sendaï, a organisé une réunion d’information et de coordination, lundi 14 mars, à 18 h, à l’Hôtel de Ville.

    Présidée par François André, adjoint au Maire, délégué aux Finances et à l’Administration générale, en présence de Roselyne Lefrançois, adjointe au Maire, déléguée aux Relations internationales, cette rencontre a rassemblé les membres du Comité de jumelage Rennes-Sendaï, les associations Bretagne-Japon, Bretagne International, Maison japonaise, ainsi que le Centre franco-japonais du management, le Centre de mobilité international de Rennes-Université européenne de Bretagne (UEB), mais aussi des représentants de la Maison internationale de Rennes (Mir), du Cercle celtique de Rennes, de l’ensemble vocal Résonance… Objectif : faciliter les contacts entre les structures désireuses de mettre en place des actions de soutien, et favoriser leur coordination.

    Afin de recueillir les dons des Rennais souhaitant exprimer leur solidarité aux victimes des catastrophes, le Comité de jumelage Rennes-Sendaï a annoncé l’ouverture d’un compte spécial, dont les coordonnées seront communiquées dans les prochains jours et figureront sur le site Rennes.fr.

    La Ville de Rennes, pour sa part, proposera, dès le prochain Conseil municipal d’avril, de voter une aide d’urgence de 50 000 euros, et se tient à la disposition des autorités locales de Sendaï pour en déterminer l’usage.

    Par ailleurs, les personnes souhaitant envoyer un message de soutien et offrir leur aide sont invitées à le faire en adressant un mail à : jumelage.rensendai@laposte.net

    Dès l’annonce de la catastrophe, la Ville de Rennes avait fait part de sa volonté de manifester sa solidarité et sa mobilisation en étant, notamment, aux côtés des associations rennaises et du Comité de jumelage pour, au-delà des aides immédiates, accompagner des actions de soutien dans la durée.

    Aude Lafeuillade

    Attachée de presse

    Ville de Rennes / Rennes Métropole

  8. A Briand,
    D’apres une connaisance a moi, bien que ce soit une information indirecte, Sachiko Kaiyama semble etre saine et sauve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s