10e mission économique de la région Bretagne au Japon / 第10回日本におけるブルターニュ地方経済ミッション 


Du 15 au 19 juillet 2014, une délégation d’une dizaine de personnalités politiques et économiques de la région Bretagne conduite par le président de la Région M. Pierrick Massiot et son vice-président à l’économie M. Loig Chesnais-Girard a rencontré plusieurs chefs d’entreprises japonais dans le domaine des algues, de l’agroalimentaire et de l’énergie.
2014年7月15日から19日の間、ブルターニュ地域代表Mr. Pierrick Massiotと経済担当副代表Mr.Loig Chesnais-Girard率いる政治家・企業家団体が来日し、海藻、食料とエネルギーの分野の日本企業トップと会合しました。

 

10e mission économique de la région Bretagne au Japon, pourquoi une telle visite est-elles si importante?

Loig Chesnais-Girard : Voici 10 ans qu’une délégation de la région Bretagne se rend chaque année dans l’archipel pour rencontrer nos partenaires japonais, présents et futurs. Le Japon est un pays avec qui la Bretagne a su tisser des liens économiques et humains très forts, des liens basés sur une confiance et un respect mutuel. N’oubliez pas que l’ancien président de la Région (et actuel ministre de la Défense) M. Jean-Yves le Drian est une personne politique française très appréciée au Japon!
Au programme de ce déplacement annuel organisé par Bretagne Commerce International (BCI) : des rencontres institutionnelles et des rendez-vous d’affaires, en particulier autour des algues, des industries agroalimentaires dans les filières porc et bœuf et de l’énergie sur le thème des smart grids.

Pourquoi la Bretagne est attractive pour les entreprises japonaises?

Loig Chesnais-Girard : 16 entreprises nippones sont implantées en Bretagne sur 33 sites représentant plus de 2 900 emplois dont notamment Sanden Manufacturing Europe (+800 employés), Canon (700 employés), Nissui etc.
A l’occasion de ce séjour économique à Tokyo, des rencontres sont aussi prévues, comme à l’accoutumée, avec les directions des grands groupes nippons présents en Bretagne (Sanden, Canon et Nissui…) ainsi qu’avec l’Ambassade de France, la Préfecture de Hiroshima.
Comment le Conseil Régional de Bretagne voit-il l’avenir des relations économiques entre La Bretagne et le Japon?

Loig Chesnais-Girard : Nos relations économiques sont durables et sont appelées à se développer car celles-ci sont de très grande qualité et reposent sur sur une grande symétrie, c’est une relation gagnant-gagnant .Les conditions de travail, de culture d’entreprise sont quasi les mêmes et cela fait du Japon notre tête de pont en Asie. L’objectif, pour la région Bretagne est de consolider les relations avec les entreprises japonaises et les collectivités,  de les assurer du soutien de la collectivité dans leurs projets de développement.D’ailleurs nous sommes très heureux de vous annoncer la prochaine construction  à Concarneau (Finistère) d’une usine de l’entreprise Makurazaki, spécialiste de la bonite séchée.

Voilà une nouvelle qui ne ravira pas que les restaurants de sushis en Bretagne….

Interview : Jean-Philippe Audren

Rencontre de la délégation bretonne à l’Ambassade de France le 17 juillet

Rencontre de la délégation bretonne  à l'Ambassade de France le 17 juillet

Discours de M. le président de la région Bretagne lors de la réception à l’Ambassade de France le 17 juillet

Discours de M. le président de la région Bretagne lors de la réception à l'Ambassade de France le 17 juillet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s