Du 4 au 6 septembre 2019 Brest accueillera le G7 parlementaire / 2019年9月4日~6日 ブレストはG7議会議長来訪を歓迎します


Source © Le Télégramme 

À partir de jeudi soir, les participants au G7 parlementaire de Brest, axé sur l’exploitation et la préservation des océans, convergeront vers la pointe du Finistère. Voici la liste des présidents d’assemblées nationales invités par Richard Ferrand, député du Finistère et président de l’Assemblée nationale.

1. Nancy Pelosi (États-Unis). C’est assurément la plus médiatique des invités de cette réunion. Nancy Pelosi, 78 ans, est présidente de la Chambre des représentants des États-Unis depuis début janvier. Elle a déjà occupé ce poste de « speaker » entre 2007 et 2011. Cette démocrate, épouse d’un richissime magnat de l’immobilier, élue de San Francisco, en Californie, se dit de gauche. Elle soutient le droit à l’avortement, a ardemment défendu l’Obamacare. Elle s’est aussi donnée comme priorités de combattre les écarts de salaire hommes femmes, ainsi que le harcèlement sexuel. C’est la bête noire de Donald Trump. Il y a quelques semaines, elle a déclaré vouloir voir l’actuel président des États-Unis en prison, à l’issue de son mandat, en 2020.

2. Tadamori Oshima (Japon). Tadamori Oshima, qui fêtera ses 73 ans jeudi à Brest, est le président de la Chambre des représentants au Japon. Il est membre du Parti Libéral Démocrate, la principale formation de droite du pays. Après des études de droit, il a été élu pour la première fois, à 28 ans, à la préfecture d’Aomori, à l’extrême-Nord de l’île d’Honshu, la plus étendue de l’archipel. En 1983, il est élu pour la première fois à la chambre des représentants. Depuis, il a enchaîné les mandats sans discontinuer. Tadamori Oshima, a été secrétaire à l’Environnement, ministre de l’Éducation, ministre de l’Agriculture, de la forêt et de la pêche. C’est une personnalité très influente dans son parti.

3. Wolfgang Schäube (Allemagne). Wolfgang Schäube, 77 ans, titulaire d’un doctorat en droit, est président du Bundestag depuis octobre 2017. Membre de la CDU, qu’il a présidée de 1997 à 2000, il a été élu pour la première fois au Bundestag, en 1972. En 1989, il s’est vu confier le ministère fédéral de l’Intérieur. À ce titre, il a activement participé à la réunification allemande. En 2005, il a été de nouveau été nommé ministre de l’Intérieur, puis, en 2009, ministre des Finances. En 2015, il plaidait pour la sortie de la zone Euro de la Grèce. Wolfgang Schaübe, originaire de Fribourg-en-Brisgau, près de la frontière française, parle à la perfection notre langue.

4. John Bercow (Grande-Bretagne). John Bercow, 56 ans, ancien banquier d’affaires, a milité très jeune au parti conservateur. Ce fils de chauffeur de taxi a été élu, à 23 ans, conseiller municipal à Londres puis député de Buckingham. En 2009, il a été élu président de la prestigieuse Chambre des communes, au palais de Westminster, succédant à Mickaël Martin, balayé par le scandale des notes de frais parlementaires. Ces derniers mois, John Bercow a dirigé les débats très animés autour du Brexit. Il a la réputation d’être un personnage truculent, qui sait donner de la voix, ne se laisse pas démonter et porte des cravates aux couleurs extrêmement chatoyantes. Bref, il ne passe pas inaperçu. 659 députés siègent à la Chambre des communes, qui présente la particularité de n’offrir que 437 places assises.

5. Roberto Fico (Italie). Âgé de 45 ans, Roberto Fico est le benjamin de ce G7. Diplômé des sciences de la communication à l’université de Trieste, il a longtemps travaillé comme consultant indépendant dans le commerce, le tourisme et pour des maisons d’édition. C’est l’un des fondateurs du Mouvement Cinq étoiles, initié par l’humoriste et acteur, Beppe Grillo. Il a été élu député de Campanie (région de Naples), en 2013. Il préside la Chambre des députés depuis mars 2018. Roberto Fico est aussi un des cinq membres du directoire qui dirige le mouvement Cinq étoiles.

 

6. Ronald Bruce Staton (Canada). Ronald Bruce Staton a 62 ans. C’est le vice-président de la Chambre des communes du Canada. Il représente le président Geoff Regan. Il est député de l’Ontario depuis 2006 et adhère au parti conservateur. Avant d’être élu, Bruce Staton travaillait dans le tourisme et siégeait au conseil d’administration de plusieurs organismes de promotion touristique. Il a été président du Comité permanent des affaires autochtones (amérindiens) et du développement du Grand Nord. L’accès à l’information, la protection des renseignements personnels et l’éthique sont des sujets sur lesquels il a longtemps travaillé.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s