Japon – Solidarité – 地震

Suite au séisme et au Tsunami qui ont touché le Nord est du Japon, diverses manifestations de soutien et solidarité ont été lancées en Bretagne.

Voici une liste non exchaustive:

Dojo de Fouesnan: Samedi 26 mars – Fouesnan

https://bretonsdujapon.wordpress.com/2011/03/23/soutien-pour-le-japon-%c2%ab%c2%a0sen-ba-zuru%c2%a0%c2%bb-a-fouesnant-le-26-mars/

Jap and TregorDimanche 27 Mars – Lannion

https://bretonsdujapon.wordpress.com/2011/03/16/solidarite-en-bretagne-pour-les-sinistres-de-senadai/

La région et la ville de Rennes se mobilisent:

Le président de la région Bretagne, J.Y Le Drian a recu Kikuko Shimizu, présidente de Bretons du Japon à Rennes le 17 mars.  Au cours de son entretien Mr Le Drian a annoncé le versement d’un fond de solidarité de 50 000 Euros pour l’aide aux régions sinistrées par le séisme et le tsunami.

Il a souhaite exprimer la vive émotion ressentie en Bretagne devant l’ampleur de la catastrophe et a confirmé qu’il se rendrait au Japon en juillet comme tous les ans.

http://www.bretagne.fr/internet/jcms/preprod_101325/la-region-bretagne-debloque-50-000-pour-la-ville-de-sendai?lg=fr&customcid=TF071112_5054

Par ailleurs, le président de région soutient l’organisation d’un concert de soutien en Bretagne reunissant les artistes souhaitant participer à la solidarité Bretagne – Japon.

Enfin, lors de la parution du n° de mars de la revue Repérage, la Direction Générale des services de la Ville de Rennes a tenu à montrer le soutien de la municipalité  à travers un remarquable éditorial.

Direction Générale des Services                                                                               24 mars 2011

REPERAGES – EDITO

 

Solidaires de Sendaï

« Aujourd’hui, la tragédie que traverse le pays et particulièrement le Tohoku avec ce terrible tremblement de terre, le tsunami qui a suivi et depuis samedi la menace nucléaire, met en lumière aussi l’incroyable solidarité de la Ville de Rennes et de toute la Bretagne en général envers un Japon meurtri. Notre association composée de bénévoles Bretons et Japonais fera tout son possible pour apporter tout le soutien nécessaire aux sinistrés et se fera humblement le messager de la Bretagne auprès des victimes de ces tragiques évènements. Ici, la terre continue de trembler, mais notre détermination, elle, ne vacille pas ».

22 mars 2011 – JP. Audren(1)

Nous sommes tous bouleversés par le drame que connaît le Japon. Sendaï, notre ville jumelle depuis maintenant plus de quarante ans, est particulièrement touchée.

Ce numéro de Repérages donne la parole à des collègues, des élus qui, ces dernières années, se sont rendus à Sendaï. Leurs propos attestent de la qualité des relations humaines qui se nouent dans les jumelages mais aussi de l’émotion profonde et d’esprit de solidarité que suscite la catastrophe.

Pour ma part, j’ai accompagné en 2007 la délégation qui s’est rendue à Sendaï pour célébrer le 40ème anniversaire du jumelage.

Difficile pour une personne nourrie de culture occidentale de comprendre ce pays qui s’inscrit tout à la fois dans la modernité et le respect de la tradition.

Difficile de saisir cette conjugaison d’ouverture au monde et de repli d’ilien qu’atteste son histoire.

Difficile encore de percer cet attachement à la norme qui s’illustre notamment par une ponctualité jamais prise en défaut.

Par contre, toute personne qui s’est déplacée même brièvement à Sendaï est fascinée par :

– l’exceptionnelle qualité de l’accueil, la disponibilité et la courtoisie souriante qui lui est  réservée ;

– l’attention portée aux anciens ;

– la capacité à se projeter dans le futur.

Sendaï était une ville totalement détruite en 1945. Au début des années 2000, elle était devenue cette ville moderne de plus d’un million d’habitants qui aspirait à devenir une des grandes capitales régionales du Japon.

Près de deux semaines après les tremblements de terre, alors que les questions de première urgence et de risque nucléaire sont toujours prégnantes, la population fait preuve d’une dignité qui  force le respect et prépare déjà la reconstruction de sa cité et de son pays.

Il nous appartient en tant que citoyens mais aussi en tant qu’administration municipale de témoigner aujourd’hui et demain notre solidarité à notre ville jumelle.

G. Suignard

(1) Jean-Philippe Audren est Secrétaire Général de l’association « Les bretons du Japon » et vit à Tokyo.

Nous l’avions rencontré lors des cérémonies du 40ème anniversaire du jumelage.

Soirée de soutien a Brest le 29 Mars.

Lors de son séjour en Bretagne prévu avant le séisme, la présidente de Bretons du Japon Kikuko Shimizu a rencontré divers élus de la région souhaitant exprimer leur soutien à la population japonaise durement  touchée par le tremblement de terre du 11 Mars et par ses conséquences dramatiques.

Elle a ainsi rencontré le maire de Brest Francois Cuillandre le 18 Mars.  Durant son entretien, il a été confirmé qu’une soirée de soutien serait organisée à Brest le 29 Mars.

http://www.letelegramme.com/tag/soir%C3%A9e%20de%20soutien

Bretons du Japon s’associe à cet événement qui se tiendra au salon Richelieu.

Les ONG se mobilisent pour le TOHOKU:

  • L’association KnK Japon ou Enfants sans Frontières (« Kokkyo naki Kodomotachi »), qui agit pour les enfants en détresse et intervient sur les zones sinistrées par le tremblement de terre et le tsunami.

KnK Japon a été créée en 1997 au Japon. Tout d’abord projet éducatif, KnK démarre ses premières missions en 2000 au Cambodge, au Vietnam et aux Philippines où elle accueille dans ses maisons enfants des rues et jeunes en difficulté avec la loi. Aujourd‘hui KnK est présente dans une dizaine de pays d’Asie.

KnK est avant tout une association éducative et d’assistance sociale. En cas de catastrophes majeures, elle participe, toujours sur une longue période, de six mois à plusieurs années, au redémarrage de projets éducatifs, formations professionnelles, reconstructions d’écoles, rénovations de centres de jeunes. Elle est toujours associée à un partenaire local, une communauté ou une association.

Au Japon, KnK met en place dans un premier temps (d’ici au 10 avril) un système de distribution d’objets de première nécessité (couvertures, couches, lait en poudre, etc.), puis s’associera à trois – six communautés locales de la Préfecture d’Iwate afin de redémarrer au plus vite une vie éducative et associative (mise à disposition d’un véhicule et de moyens de communication, internet et mobile, mise en place d’activité éducative et sportive, distribution de matériel éducatif, jeu et sport, distribution de suppléments nutritifs, etc.). Son responsable au Japon est Dominique Léguillier.

Projet Japon : foyer socio éducatifs pour les jeunes dans le nord du Japon

L’action au Japon est axée autour de la formation et de l’animation de foyers socio-éducatifs dans les zones sinistrées du nord du Japon afin d’aider les jeunes Japonais des communautés à reconstruire une vie locale par le biais des clubs de sports, des bibliothèques etc.

Un projet est en cours avec KnK sur le terrain :
– Cette semaine, KnK a distribué des produits de première nécessité dans les centres d’accueil.
– Dès la fin de cette semaine, KnK va sillonner les zones sinistrées pour entamer un recensement des besoins à plus long terme afin de recréer un tissu social pour les jeunes japonais dans les villages éloignés. Au minimum 3 à 5 centres seront mis en place (ou plus en fonction des donations). Cette deuxième phase de l’action de KnK s’inscrit dans la durée, en partenariat avec Rainbow Bridge. Dans chaque centre, une équipe socio-éducative accueillera les enfants et adolescents, les familles seront associées ainsi que les communautés.

KnK rassemble également sur son site internet les messages d’amitié et de soutien en provenance de toutes ses missions et d’amis d’Europe et d’Asie.

www.knk.or.jp

  • Médecins Sans Frontières (MSF) vient de lancer une action sous la direction d’Eric Ouannes, son Directeur Général pour le Japon.

D’après MSF, cette crise est différente des précédentes à bien des égards :

Il est en effet rare que MSF intervienne dans un pays largement en mesure de répondre à une urgence de ce type. Néanmoins, MSF a choisi de venir en appui aux efforts du gouvernement japonais avec des équipes extrêmement mobiles, composées essentiellement de médecins et de personnel médical, partant du postulat qu’au vu de l’ampleur de la catastrophe, l’aide mettrait du temps à atteindre toutes les zones touchées. Les équipes de MSF, présentes depuis le 12 mars sur place, ont réalisé des centaines de consultations médicales et psychologiques, redémarré les traitements interrompus par la perte des médicaments et ordonnances et distribué des biens de première nécessité dans de nombreux centres d’évacuation.

MSF a choisi de ne pas faire d’appel aux dons de manière proactive et massive, mais accepte bien évidemment les donations spontanées. Comme toujours, MSF s’efforce de ne lever des fonds qu’à la hauteur des besoins de ses opérations.

http://www.msf.org/

  • La fondation « Rainbow Bridge » a été créée suite au tsunami du 26 décembre 2004 au large des côtes de Sumatra. Par ses actions en faveur de l’amélioration des conditions de vie de la femme et de l’enfant dans des régions touchées par des catastrophes naturelles, la fondation souhaite rendre hommage et perpétuer le souvenir des personnes disparues.

Sous l’égide de la Fondation de France, Rainbow bridge se donne pour missions d’agir en faveur de la femme et de l’enfant
– Dans des régions touchées par des catastrophes naturelles
– Au travers d’actions pérennes encadrées et ciblées
– Dans les domaines de la santé, de l’éducation, et du développement économique
– Avec des partenaires associatifs à taille humaine.

Avec ses partenaires institutionnels (Crédit Agricole Solidarité et Développement, Groupe Accor,…) et ses donateurs privés, Rainbow Bridge a réalisé de nombreux projets en Asie à hauteur de plus d’1.3 mio EUR.

http://fondationrainbowbridge.org/

Cette liste non exhaustive sera mise à jour régulièrement

RAPPEL: Information du 11 Mars 2011

Un séisme de magnitude 9,0 a touché le Nord Est du Japon ce vendredi 11 Mars vers 14h45 entrainant des pertes humaines importantes et des dégâts considérables.

Plusieurs Tsunamis ont ravagé la côte pacifique du Honshu en particulier dans la région de Sendai, ville  jumelée avec la Ville de Rennes.

Le séisme a été ressenti fortement jusqu’à Tokyo où résident de nombreux membres de notre association.

Bretons du Japons ouvre ce forum a ceux qui souhaitent exprimer leur soutient pour les victimes de la catastrophe.

Ambassade de France au Japon.

  • Pages d’information mise à jour.

http://www.ambafrance-jp.org/spip.php?article4556

  • Les numéros d’urgences:

Ministère des Affaires étrangères, centre de crise : 01-43-17-56-46

Ambassade de France, cellule de crise :

0081-3-5798-6000 (depuis la France)

(03)-5798-6000 (depuis le Japon)

Courriel : urgence.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr

Autres sites et liens utiles:

  • Person Finder: 2011 Japan Earthquake: Site de recherche de personnes (en Anglais et Japonais)

http://japan.person-finder.appspot.com/?lang=en

14 réflexions sur “Japon – Solidarité – 地震

  1. bonjour,
    toutes mes pensées vont vers vous qui subissez ce drame avec ce peuple tant de fois meurtri dans son histoire….
    recevez et transmettez tout mon soutien , de Breton de Corse et toute ma sympathie…
    christian

  2. Bonjour, nous sommes avec vous, et avec la Population Japonaise, nous pensons fort à vous tous. Nous vous envoyons toutes nos pensées de Corse.
    Curagiu.
    Emmanuelle

  3. Depuis mon enfance j’aime le japon, très touché par ce qui vous arrive, mais je ne sais comment vous aider devant une nature puissante et déchaînée, tout mon soutient Daniel à Brest

  4. Dans une moindre mesure, nous avons vécu au Chili un seisme important l´année derniere. C´est un moment terrible.
    Nous vous souhaitons beaucoup de courage. S´il est possible de vous aider de quelque maniere …?
    Beaucoup d´amitié d´un fils de Plouguernevel, vivant au Chili.

  5. Merci pour tous ces messages de soutien qui font chaud au cœur. Depuis vendredi dernier, en tant que Bretons expatriés dans l’Archipel, nous sommes impressionnés par l’admirable capacité de résilience de toute la population japonaise, de ces gens qui partagent notre vie qu’elle soit professionnelle ou affective.

    Vous trouverez sur la page d’accueil plusieurs messages relatifs à la catastrophe et comportant des liens qui pourraient être utiles.

  6. Après deux voyages effectués au Japon qui m’ont fait aimer ce pays, je suis profondément touchée par ce qui arrive au peuple japonais. Je suis en pensée permanente de soutien avec eux.
    Avec toute mon amitié
    Françoise

  7. Que pouvons-nous faire à l’heure actuelle en plus de notre soutien indéfectible aux Japonais qui se sont retrouvés du jour au lendemain sans maison, profondément meurtris… aidons les à se reconstruire, apportons leur notre soutien dans cette lutte pour la vie qui s’annonce longue et douloureuse et de laquelle ils ressortiront assurément plus forts.

  8. J’ai des liens très profonds avec le Japon. J’ai été au japon dans le cadre d’un voyage culturel et spirituel. Juste après la Bretagne, ma seconde patrie est ce pays. Je m’incline profondément à la mémoire des victimes de la catastrophe du 11 mars 2011. J’ai planté le 15 mars dans mon jardin de Penmarc’h un sakura que je dédie aux victimes.
    A galon evit Japan.

  9. on ne peut qu’etre solidaires avec nos amis japonais car la terre a tremble une fois de plus et la menace nucleaire est encore pire souvenons nous de mai 45 j’ai sejourne dans ce pays il y a 2 ans le peuple japonais est formidable solidarnosc comme diraient nos amis polonais kenavo

  10. toutes nos pensées vont vers le peuple japonais. nous souhaiterions les aider matériellement, pouvons nous vous adresser nos dons, nous essayons d’organiser une vente de GATEAUX (nous sommes une vingtaine de collégues).
    les bretons de landerneau.

  11. Je suis une Bretonne de retour au pays après plusieurs années passées à l’étranger. Etant passionnée par le Japon et la culture japonaise depuis mon enfance, je dédie un message de soutien et d’amitié au peuple japonais. Gwen de Penmarc’h.

  12. Bonjour Sylvaine et merci pour votre message et pour l’effort de vos collegues.

    en ce qui concerne la collecte de dons individuels ou d’associations en Bretagne nous preferons ne pas faire de collecte nous meme pour eviter la dispersion.
    Nous vous conseillons donc de vous mettre en relation avec le comite de Jumelage Rennes-Sendai autour duquel se sont rassemblees plusieurs associations et collectivites (Region Bretagne).
    Les ONG presentes au Japon sont egalement indiquees desormais sur notre site.

  13. Message de Cécile « Impression Soleil Levant »

    J’aimerais bien partagé ce message avec vous. J’ai eu son autorisation de mettre la copie de mail sur ce forum.

    **************************************************

    konnichi wa / bonjour,

    Voici « Impression Soleil Levant », une nouvelle pièce pour piano de
    Mr Frederic Rossille (un ami de Mr Ryuichi Sakamoto et dont le premier
    concert à Tokyo date de 2004), écrite et enregistrée spécialement en
    hommage aux victimes du tsunami et aux héros de Fukushima.

    Vous pouvez la télécharger gratuitement au format mp3 (*) en vous rendant
    sur la page : http://frederic-rossille.net/whatsnew.html

    Pour toute utilisation éventuelle et gracieuse de cette musique au bénéfice
    des victimes du tsunami, merci de nous en faire la demande au préalable
    (demande qui sera normalement acceptée).

    Cordialement,

    Cecile c/o Rêves Magiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s